bt bt bt bt bt bt

EL CERRO
Mexique - Etats-Unis II


A l'extérieur des zones urbaines, le mur disparaît quelque part dans les montagnes, réapparaît quand la terre se fait plaine, se perd a nouveau dans le désert. Ces brèches dans le dispositif de sécurité sont autant de passages possibles pour ceux qui sont nommés les illegal aliens.

Comment rendre perceptible et palpable dans l'image la notion abstraite de flux migratoires? Comment représenter la fragmentation et donner corps à l'éclatement d'un parcours qui éloigne le migrant à des milliers de kilomètres de son point de départ ?
Comment figurer la lenteur physique de la traversée illégale des frontières ?
Quand le dispositif de la frontière s'interrompt, que retenir de ces lieux non remarquables ?
A quoi le regard peut-il s'accrocher ?

Envisager la zone frontalière dans sa matérialité, son inscription physique dans l'espace, la définition d'un paysage marqué par des dispositifs de surveillance ; une zone de passage, de double mouvements. Suivre la ligne, tenter une lecture des stratégies de passage dans le paysage.

Quelque part dans les montagnes a l'est de Tijuana, le mur disparaît. Un des itinéraires empruntés par les illegal aliens. Le chemin se perd, se retrouve fragilement marqué par l'herbe couchée au sol, affleure la roche. Au milieu de nulle part, les signes qui font d'une géographie un territoire sont effacés, la frontiere disparaît. La seule direction est donnée par les objets laissés a terre, traces de la marche des migrants, disséminées dans le paysage.
LT

* El Cerro désigne la direction indiquée par les migrants - la montagne - pour indiquer un des chemins empruntés pour traverser la frontiere.

Cette série a reçu le premier prix du festival de photographies Voies Off à Arles lors de l'édition 2006 et a été exposé lors de nombreux festivals : Festival de Cinéma de Douarnenez, Voies Off à Arles, Biennale des Arts Visuels de Liège, Promenades Photographiques de Vendôme, Photaumnales de Beauvais, Photons Libres à Toulouse...
Deux expositions ont également circulé au Mexique : au CECUT de Tijuana (Centre Culturel de Tijuana-Basse Californie) et au sein du réseau des Alliances françaises (2004-2007) : Tijuana, Monterrey, Galerie d’Art de l’Instituto Tecnológico de Sonora à Ciudad Obregón, Théâtre de la ville de La Paz, Musée Régional de Queretaro... Voir rubrique expo